Objectifs

À la découverte des écosystèmes côtiers


Mieux comprendre l’impact des polluants sur la biodiversité marine.


Prédire l’impact des changements climatiques locaux et globaux sur le microbiome.


Inventorier et cartographier les micro-organismes en présence, définir les interactions et le rôle de chaque espèce.


Découvrir de nouvelles interactions et de nouvelles espèces.


 

© Noelie Pansiot

Pendant deux années consécutives, la goélette Tara participe à l’étude des écosystèmes côtiers tout au long des côtes européennes. L’échantillonnage de Tara Europa s’inscrit dans l’expédition TREC – Traversing European Coastlines, conçue par l’EMBL en collaboration avec le consortium Tara OcéanS, la Fondation Tara Océan et plus de 70 institutions scientifiques. Lors de cette expédition, une étude de la biodiversité en parallèle à terre, avec les laboratoires mobiles de l’EMBL, et en mer avec la goélette Tara est réalisée.

Carte Tara Europa 2024
Carte expédition Tara Europa © Fondation Tara Océan

Les prochaines escales

Malaga : 27 au 28 février 2024

Barcelone : 24 au 31 mars 2024

Marseille : 4 au 7 avril 2024

Nice : 11 au 14 avril 2024

Naples : 4 au 12 mai 2024

Venise : 5 au 10 juin 2024

Athènes : 11 au 19 juillet 2024

En bref

Une expédition à l’interface Terre-Mer

Les littoraux européens sont des environnements riches en biodiversité, en industrie, en culture et en patrimoine. 40% de la population européenne vit dans une région côtière. Nos mers et nos côtes abritent une diversité de vie extrêmement riche et jouent un rôle essentiel dans la stabilité et la durabilité des écosystèmes plus larges.

Découvrir la goélette
  • 25 520 kmle long des côtes européennes

  • 19 payspays traversés et échantillonnés

  • 17pays où Tara va faire escale

  • 40scientifiques embarqués

Professeur Peer Bork, directeur de l’EMBL Heidelberg et coordinateur de TREC

« Nous explorerons les interactions entre les deux principaux écosystèmes de notre planète afin de mieux comprendre comment ces écosystèmes interagissent, et comment les organismes qui les composent réagissent aux changements environnementaux naturels et anthropiques. »

Au-delà de la pollution plastique, visible, et au centre de l’attention depuis plus d’une décennie, la pollution chimique d’origine humaine des rivières et des côtes doit être au cœur de nos préoccupations, car elle est susceptible d’affecter la santé planétaire et humaine à un rythme plus rapide que le changement climatique.

Schéma TREC
Enjeux

Une étude sans précédent autour des polluants chimiques

Les polluants entrent dans l’environnement via notre consommation et notamment par l’industrie, l’agriculture, les foyers et les hôpitaux. Les chercheurs de l’expédition s’intéressèrent à trois catégories de polluants pour comprendre quels sont les gradients de pollution existant à l’interface Terre-Mer :

Les produits pharmaceutiques

Plus de 4000 différents produits pharmaceutiques ont été détectés dans les ressources d’eau. Les produits dégradés ne sont pas pris en compte dans les études des agences de régulations. Cependant, ces produits, même dégradés en sous-produits, peuvent avoir un impact sur les écosystèmes. Par exemple, les antibiotiques passent à travers tous les systèmes d’épuration et viennent déclencher d’inquiétantes poches de résistance aux antibiotiques dans la nature.

Les pesticides

Plus de 1000 pesticides sont étudiés en laboratoire par l’EMBL afin de comprendre comment les polluants sont métabolisés par les bactéries et quels sont leurs sous-produits. Grâce à l’étude de terrain menée par TREC et Tara EUROPA, les scientifiques pourront valider leurs hypothèses et leurs modèles.

Les additifs plastiques

Durant Tara EUROPA deux grandes familles de plastifiants seront étudiées par les scientifiques qui chercheront à isoler les bactéries capables de dégrader ces molécules. Sept laboratoires travailleront ensemble pour le profilage chimique de ces additifs.

L’accumulation des produits pharmaceutiques, des pesticides et des plastiques dans l’environnement crée une menace grandissante pour la santé des écosystèmes et la santé humaine.  Tout ce que l’humain met dans l’environnement lui revient par l’air qu’il respire, l’eau qu’il boit et la nourriture qu’il ingère: l’urgence est d’en comprendre l’ampleur et l’impact sur sa santé.

 

© Maéva Bardy

L’équipe

Tous à bord de la goélette

L’expédition Tara Europa est la partie en mer du programme TREC dirigé par l’EMBL. TREC réunit 150 chercheurs et chercheuses de plus de 70 institutions réparties dans une trentaine de pays. 

Labos partenaires

Colomban de Vargas

Colomban de Vargas

Directeur scientifique de Tara Europa

Clémentine Moulin

Clémentine Moulin

Directrice des opérations


Culture Océan

Les coulisses des expéditions

Vue de la goélette tara en navigation

Tara Oceans

Expédition au cœur de la biodiversité du monde planctonique

Les chercheurs de la misson Tara-Jambio font dériver un filet Neuston en forme d’entonnoir

Mission Microbiomes

Comprendre le peuple invisible de l’Océan pour préserver notre avenir

Nos partenaires

Partenaire majeur
agnès b., partenaire majeur de la Fondation Tara Océan
Autres partenaires