Identifier les changements en Arctique afin d’évaluer l’impact pour le futur

Constat

Sentinelle du réchauffement climatique

L’Arctique est une région de 16,5 millions de km² aux confins du pôle Nord recouverte en son centre par l’océan Glacial Arctique, d’une superficie équivalente à cinq fois celle de la mer Méditerranée. La limite météorologique de l’Arctique est définie par une ligne isotherme de 10 °C au mois de juillet, seuil en dessous duquel les arbres ne poussent plus. Sa limite géographique est le cercle Polaire Arctique.

Cette zone de la planète se réchauffe trois fois plus vite qu’ailleurs. Sa banquise, fine couche de glace d’eau salée disparait petit à petit : de près de trois mètres d’épaisseur dans les années 70-80, elle n’est plus que d’un mètre aujourd’hui en moyenne.

Chaque été, cette couche de glace fond de moitié pour ne plus recouvrir en septembre que 1/3 de cet océan. Il n’y aura pratiquement plus de banquise en fin d’été, à l’horizon 2045 sous l’effet des dynamiques en cours rappelle le GIEC.

Nous sommes sans doute la dernière génération à avoir encore une chance de la protéger et de connaitre la biodiversité marine unique qu’elle abrite…

  • 70 % du volume de banquise a disparu en 40 ans
  • 4 000 m de profondeur
  • 6 mois de nuit polaire par an
  • 10 km par jour la dérive de la banquise
© Fondation Tara Océan
En action

La Fondation Tara Océan, déjà pionnière en 2007

En 2007, la goélette Tara était le premier voilier à s’aventurer dans les conditions dantesques du pôle Nord depuis plus d’un siècle, sur les traces du voilier Fram qui osa l’aventure en 1893. Cette première expédition a permis de rendre compte des bouleversements climatiques et de la beauté brute de cet environnement méconnu.


Objectifs

L’Arctique, une région méconnue et un révélateur de la crise climatique

L’Arctique est à l’avant-garde des effets de la crise climatique. Les températures à la surface de la banquise augmentent, en moyenne, deux fois plus vite qu’ailleurs dans le monde. Les effets sur le milieu sont d’ores et déjà très perceptibles : réduction de la banquise, altération de la qualité de la glace, absorption de davantage d’énergie solaire, fonte du pergélisol et accroissement de l’humidité dans l’air.

L’objectif de la mission de la Fondation Tara Océan est de documenter et de comprendre la dynamique de ces transformations, objectiver les données scientifiques et recenser la richesse de la biodiversité locale. L’exigence et l’adversité de ce milieu extrême et dynamique n’a jamais permis une recherche sur la durée, toute l’année au cœur de la banquise du Pôle. Ce sera la mission des équipages de Tara Polar Station.

C’est une exploration scientifique de plus de 20 ans qui démarre au cœur de l’océan Arctique, piégé dans la banquise.

Découvrir TARA POLAR STATION

 

Les champs d’exploration sont très larges, tant l’Arctique est riche et vierge d’études sur la durée : l’étude de la migration des organismes marins vers l’Arctique et son évolution, la chimie de l’atmosphère, l’impact du changement climatique sur le fonctionnement des écosystèmes en Arctique, la recherche en biotechnologie, biomédecine ou encore la recherche sur l’adaptation de la vie en conditions extrêmes.

 

Ces connaissances futures sont porteuses d’espoir pour mieux comprendre et ainsi préserver ce qui peut encore l’être en Arctique, mais aussi ailleurs. L’ensemble de ces recherches, multidisciplinaires et portées par les plus importants centres de recherche au monde, ont vocation à affiner les modèles climatiques du GIEC.

Tara Polar Station

Une station polaire dérivante en Arctique

Nos expéditions

Tara Arctic

Archivée

Aux confins de l’Arctique, Tara le voilier le plus septentrional de l’Histoire

La jeune équipe Tara et le CNRS se sont lancés en 2006 dans une aventure humaine et scientifique hors norme : traverser l’océan Arctique en dérive avec la banquise pendant 18 mois dans le sillage du Fram, et y mener des recherches scientifiques sur le changement climatique avec la Commission Européenne.

Tara Oceans

Analyses en cours

Premier voilier à faire le tour de l’Océan Arctique en une saison

Pour la première fois dans l’histoire, Tara et les chercheurs de l’expédition Tara Océans ont pu observer la biodiversité du plancton en arctique russe et canadien, et la comparer aux autres écosystèmes océaniques. Elle est unique, endémique de l’Arctique, si précieuse pour l’humanité.

Voir l'expédition
  • 9 moisd'expédition pour en faire le tour en 2013

  • 100 %des espèces encore endémiques à ce jour

Chris Bowler, co-directeur scientifique de l'expédition en Arctique :

Cet Océan abrite un écosystème planctonique singulier qui ne ressemble à aucun autre dans l’Océan, même pas à celui de l’océan austral au Sud. Les conditions de glace et de nuits longues et intenses à ces latitudes sont à l’origine d’une diversité d’espèces à nulle autre pareille.

Point culture

L’Arctique est un des derniers grands espaces naturels préservés de la planète, un écosystème fragile et unique abritant une biodiversité aussi riche qu’inconnue.

L'équipage installe les instruments scientifiques sur la banquise en Arctique

Mais encore …

Achevée

Tara Arctic

Expédition à haut risque de 18 mois en dérive avec la banquise aux confins du pôle Nord à la rencontre du changement climatique.

Tara Arctic

2006 – 2008

Expédition en cours

Mission Microbiomes

Percer les mystères du premier acteur présent dans toutes les facettes de la biodiversité océanique, sa base fondamentale : le microbiome.

Mission Microbiomes

2020 – 2022

Achevée

Tara Oceans

Une expédition au cœur de la biodiversité du monde planctonique, l’Océan à la loupe.

Tara Oceans

2009 – 2013

Achevée

Tara Pacific

Examiner la biodiversité des récifs coralliens et leurs évolutions face au changement climatique et à la présence de l’homme

Tara Pacific

2016 – 2018

Nos publications scientifiques

15/01/2008

Exploring Arctic transpolar drift during dramatic sea ice retreat.

Gascard, J.-C., E. Bourgois, H. Bourmaud, B. et al.

Tara Arctic

01/04/2013

Melt pond formation and temporal evolution at drifting station Tara during summer 2007

Sankelo, P., Haapala, J.,Heiler, I. and E. Rinne.

Tara Arctic
Tara Arctic
Tara Arctic
Tara Arctic
Tara Arctic

16/05/2012

Validation of atmospheric reanalyzes over the central Arctic Ocean

Jakobson, E., T. Vihma, T. Palo, L.et al.

Tara Arctic

14/11/2013

Low-level jet characteristics over the Arctic Ocean in spring and summer.

Jakobson, L., T. Vihma, E. Jakobson, T. et al.

Tara Arctic

10/12/2011

Linking the effective thermal conductivity of snow to its shear strength and density

Florent Domine, Josué Bock, Samuel Morin, et al.

Tara Arctic

19/01/2012

Sea-ice thickness measurement based on the dispersion of ice swell.

David Marsan, Jerome Weiss, Eric Larose, et al.

Tara Arctic
Tara Arctic
Tara Arctic
Tara Arctic
Culture Océan

Plongez dans nos expéditions

Pris dans la glace

Pris dans la glace

Découvrez le témoignage de Marion Lauters, étudiante et intendante à bord de Tara lors de la dérive arctique.

Tous nos médias

Sensibilisation à la pollution plastique dans l'Océan

Découvrir la biodiversité marine pour mieux la protéger

Comment réduire la pollution présente dans l'Océan ?

Gorgones dans l'Océan

Découvrir la biodiversité marine pour mieux la protéger

Découvrez nos engagements et recherches pour le climat

Nos partenaires

Partenaire majeur
agnès b., partenaire majeur de la Fondation Tara Océan
Autres partenaires