Contexte et Objectifs

L’Arctique, un continent méconnu et révélateur de la crise climatique

L’océan Arctique est un environnement éloigné et extrême, que nous connaissons mal. On ignore comment les organismes y vivant font face à l’extrême saisonnalité de la lumière, de la température, de la glace de mer, et comment ils survivent pendant la longue nuit polaire, qui dure pendant près de la moitié de l’année. Au cours des dernières décennies, cet écosystème unique a été de plus en plus menacé par le réchauffement climatique et par la pollution produite par les êtres humains. La rapidité des changements et le fait que ce qui se passe en Arctique impacte toute la planète en fait une réelle sentinelle.

 

Mieux comprendre l’impact du changement climatique en Arctique et sur le reste de la planète


Améliorer la connaissance de la biodiversité sur Terre en explorant des régions non accessibles aujourd’hui


Révéler les adaptations uniques qui ont évolué pour permettre la vie dans cet environnement extrême.


Analyser les conséquences de la fonte de la glace de mer et la pollution sur ces écosystèmes uniques et fragiles


Observer les stocks de poissons de l’Arctique et l’impact de l’arrivée d’espèces plus tempérées


Découvrir de nouvelles molécules/espèces/processus ayant de nouvelles applications potentielles


 

  • 10 missions consécutives jusqu’en 2045
  • 20 personnes à bord et 2 chiens
  • 90 % du temps bloqué dans la glace
  • 18 mois consécutifs de mission
© Fondation Tara Océan
Dessin de Tara Polar Station
© Louison Wary

Tara Polar Station contribuera au déploiement en Arctique de la Stratégie Polaire de la France

qui s’appelle « Équilibrer les extrêmes » à l’horizon 2030.

Caractéristiques

Une station scientifique polaire dérivante

Conçue par l’architecte Olivier Petit et la Fondation Tara Océan

  • Longueur

    26 mètres

  • Largeur

    13.8 mètres

  • Tirant d'eau

    2,30 mètres

  • Équipage

    20 personnes

  • Dessalinisateur

    300 litres/heure

  • Port en lourd

    175 tonnes

  • Hauteur maximum

    7,9 mètres

  • Épaisseur de la coque

    18 millimètres

  • Capacité de Fuel

    125 m3 de HVO

  • Couchage

    20

  • Autonomie

    2 200 milles

  • Pavillon

    France

Tara Polar Station

L'équipe

Consortium scientifiques du programme Tara Polar Station

Lee Karp Boss

Lee Karp-Boss

Océanographe, Université du Maine

Chris Bowler, Co-directeur de la Mission Microbiomes.

Chris Bowler

Biologiste, ENS/CNRS

Marcel Babin, Océanographe, Université Laval/CNRS

Marcel Babin

Océanographe, Université Laval/CNRS

Mission

Une aventure scientifique et humaine sans précédent au pôle Nord

La base scientifique polaire dérivante Tara Polar Station embarquera, sur de multiples dérives successives, des scientifiques du monde entier jusqu’en 2045.

Climatologues, biologistes, physiciens, glaciologues, océanographes, artistes, médecins, journalistes, et marins vont s’unir et cohabiter au cœur de Tara Polar Station pour effectuer des observations et mener des expériences sur place, sous des températures oscillant entre -20° et -45° en plein cœur de la nuit polaire en hiver. Cette future mission française réunit déjà le CNRS, l’Institut Polaire Français, l’université Laval au Québec, l’université du Maine aux États-Unis, le CEA, l’Institut Polaire Suisse, Alfred Wegener Institute, Helmholtz Center for Polar and Marine Research, l’Arctic Research Center (Danemark), le CNES, etc.

Ces institutions encadreront une approche scientifique pluridisciplinaire afin de découvrir les nombreux secrets de cet environnement encore méconnu, et pourtant si décisif dans la compréhension des causes et des conséquences du dérèglement climatique.

© Louison Wary

Découvrez Tara Polar Station

En immersion

Champ de recherche

Arctique

Mission à venir

Identifier les changements en Arctique

Les explorations de Tara Polar Station affineront les prévisions des modèles météorologiques en Europe d’ici 2050 et les conséquences du changement climatique sur le fonctionnement de notre planète. Ces résultats pourront être utilisés pour améliorer les politiques concernant la gouvernance de l’Arctique et de l’Océan mondial.


Mais encore…

Expédition en cours

Mission Microbiomes

Percer les mystères du premier acteur présent dans toutes les facettes de la biodiversité océanique, sa base fondamentale : le microbiome.

Mission Microbiomes

2020 – 2022

Achevée

Tara Arctic

Expédition à haut risque de 18 mois en dérive avec la banquise aux confins du pôle Nord à la rencontre du changement climatique.

Tara Arctic

2006 – 2008

Achevée

Tara Pacific

Examiner la biodiversité des récifs coralliens et leurs évolutions face au changement climatique et à la présence de l’homme

Tara Pacific

2016 – 2018

Achevée

Tara Oceans

Une expédition au cœur de la biodiversité du monde planctonique, l’Océan à la loupe.

Tara Oceans

2009 – 2013

Analyses en cours

Tara Microplastiques

Une expédition aux sources des fleuves pour décrire et comprendre le flux de déchets et leur origine.

Tara Microplastiques

2019 – 2019


Retour aux origines

La goélette Tara

Un voilier destiné à la recherche scientifique et à la défense de l’environnement. Le Tara parcourt les mers et les océans du globe à la découverte des fonds marins depuis 1989.

Mission Microbiomes
Dessin technique de la goélette Tara.
Découvrir le bateau
Glacier en Antarctique 2022

Campagne Arctique

Découvrez nos engagements et recherches pour le climat

Pollution plastique

Campagne Biodiversité Marine & Pollution

Comment réduire la pollution présente dans l'Océan ?

Nos partenaires

Partenaire majeur