Tara Oceans

Expédition au cœur de la biodiversité du monde planctonique, l’Océan à la loupe.

Objectifs

Révéler le peuple invisible de l’Océan

Quelle est l’ampleur de la biodiversité invisible marine ?


Comment cet écosystème est-il organisé ?


Est-il sensible aux changements globaux induits par l’Homme ?


Vaut-il la peine d’être protégé demain ?

©Anna Deniaud

Sans conteste une des expéditions majeures de Tara qui, pendant près de quatre ans, a permis de fédérer différents laboratoires et spécialités scientifiques dans un projet ambitieux pour se conclure en apothéose de découvertes scientifiques. Cette fois, la goélette est partie sillonner presque toutes les mers du globe pour étudier le plancton, ces organismes microscopiques qui dérivent dans l’océan. Près de 35 000 échantillons de virus, de bactéries, d’algues et de planctons ont été collectés et analysés. C’est le plus grand effort de séquençage génétique jamais réalisé sur les organismes marins, mettant en évidence une majorité de gènes microbiens inconnus jusque-là. Cette entreprise colossale et fascinante a reçu une consécration sans précédent avec la publication, en mai 2015, de cinq articles dans la prestigieuse revue Science. Un pas de géant dans la connaissance du monde océanique invisible.

Au quotidien

L’Océan à la loupe

Une odyssée digne des grandes expéditions planétaires du 19ème siècle à la découverte de la vie à l’instar de Charles Darwin mais avec la technologie du 21ème siècle : celle de l’ADN et du microscope.

Goélette
  • 900jours d'expédition dans le froid

  • 125 000 kmparcourus sur la planète

  • 300publications scientifiques

  • 2 000parutions presse dans 100 pays

Colomban de Vargas Un des coordinateurs scientifiques

Cette aventure a permis de dévoiler plus de cent mille espèces unicellulaires de plancton et la quasi-totalité des virus marins connus à ce jour ! C’était une découverte sans précédent du monde microscopique de l’Océan. Cela a considérablement enrichi notre compréhension des écosystèmes marins, et de leur devenir.

Point culture

Idée Reçue : Les poissons et les mammifères marins sont les principaux habitants de l’Océan. Faux, ils ne représentent que 5% de la masse vivante de l’Océan. Les 95% restant correspondent à des microorganismes comme le plancton.

Prélèvement d'échantillons d'eau de mer avec le filet manta
Bilan

À la découverte de notre ignorance !

Un nouveau monde
La pêche miraculeuse de plancton jusqu’à 1000 m de profondeur à plus de 200 endroits de notre planète Océan a révélé l’inconnu : nous avons multiplié par plus de 100 les types de virus ADN marins connus, découvert plus de 100 000 espèces de microalgues unicellulaires et révélé près de 150 millions de gènes.

 

Une pollution plastique globale
Dans les filets aux mailles très fines, nous avons collecté également des morceaux de plastique de petites tailles, de l’Antarctique à l’Arctique, partout. On parle de micro-plastiques, majoritairement du polypropylène ou du polyéthylène, présent à la surface de l’Océan un peu partout, à des concentrations variables. Cette découverte dès 2010 nous avait tous révoltée.

La température, un facteur déterminant
L’une des premières découvertes révélées dans le journal Science en 2015 fut la preuve de l’importance de la température pour cette biodiversité microscopique. La structure de l’écosystème bactérien, celui responsable de nombreux services vitaux comme le recyclage de la matière organique, dépend de la température à 0,1 °C près. De quoi soutenir l’importance centrale de l’Accord de Paris, et surtout de son respect aujourd’hui.

© Christian Sardet

Les publications scientifiques

18/10/2011

A holistic approach to marine eco-systems biology

Karsenti E, Acinas SG, Bork P, Bowler C, et al.

Tara Oceans

11/04/2013

Exploring nucleo-cytoplasmic large DNA viruses in Tara Oceans microbial metagenomes

Hingamp, P., N. Grimsley, S. G. Acinas, C. Clerissi, L. et al.,

Tara Oceans

L'équipe

Une rencontre de marins

La rencontre entre le biologiste cellulaire Eric Karsenti et la famille Tara en 2007 fut le point de départ d’une aventure humaine, scientifique et politique hors normes.

Etienne Bourgois - Président de la Fondation Tara Océan

Etienne Bourgois

Directeur de l’expédition, co-fondateur de la Fondation Tara Océan

Eric Karsenti : chercheur en biologie

Eric Karsenti

Directeur scientifique de Tara Océans, Directeur de recherche EMBL

Plongez dans l’expédition

Culture Océan

Pris dans la glace

Pris dans la glace

Découvrez le témoignage de Marion Lauters, étudiante et intendante à bord de Tara lors de la dérive arctique.

Tous nos médias
Tara mission Microbiomes

Mission Microbiomes

Comprendre le peuple invisible de l’Océan pour préserver notre avenir

Expedition Tara Pacific, Escale à Wallis

Tara Pacific

La biodiversité des récifs coralliens face au changement climatique

Nos partenaires

Partenaire majeur
agnès b., partenaire majeur de la Fondation Tara Océan
Autres partenaires