Photographie

Edson Macalini : artiste en résidence sur Tara

Edson Macalini

Dessins nauséeux en eaux turbulentes « C’était la première fois que je naviguais. L’expérience Tara a commencé avant même l’embarquement et le départ en mer. L’action éducative que nous avons menée dans le port d’Itajaí – SC, a eu le soutien de l’Alliance Française de Florianópolis – SC, dont la prémisse était de mettre à

François Aurat : artiste en résidence sur tara

François Aurat

Marin et artiste « Ma plus belle expérience sur Tara restera le tour de l’Océan Arctique (Tara Polar Circle), 6 mois avec les passages du NE et du NO, des paysages de indescriptibles et une équipe au top. » François Aurat, chef de pont de la goélette, nourrit sa passion pour la photographie au rythme de la

Portrait de Leslie Moquin

Leslie Moquin

Pas encore la nuit. À bord de Tara je suis partie en quête du Rayon Vert : un phénomène physique parfois considéré comme chimérique voire mystique. Il se manifeste sous la forme d’un flash vert irradiant l’horizon aux premières secondes du levé ou aux derniers instants du coucher du soleil. Le farouche éclair ne s’est

Manon Lanjouere : artiste en résidence sur Tara

Manon Lanjouère

Le scientifique et le poétique : deux moteurs de sa recherche artistique Son travail a fait l’objet d’expositions en France et à l’étranger, notamment à la Maison Européenne de la Photographie (MEP), au Benaki Museum (Athènes), à la galerie HOSOO pour Kyotographie (Kyoto), au festival de la Gacilly, à la Fondazione Palazzo da Mosto pour

Stéphanie Januskiewicz: artiste en résidence sur tara

Stéphanie Januskiewicz

Un univers entre dessins imaginaires et images réelles. “Suite à une traversée de l’Atlantique, j’ai eu l’envie de mettre mon savoir-faire au service de l’environnement, alors cette rencontre avec Tara a été une véritable révélation. Je veux faire connaître la mission de Tara Expéditions par le biais de mes illustrations et de mes photographies, et

Ellie Ga : artiste en résidence sur tara

Ellie Ga

Mémoires et carnet de voyage Ellie GA mélange des genres narratifs – mémoires et carnet de voyage. L’artiste pousse les limites de la documentation photographique et utilise différents médias, aboutissant à des performances et des installations. Les projets de Ellie Ga nécessitent des recherches, et sont souvent centrés sur le rôle de l’artiste comme interprète

Vincent Hilaire : artiste en résidence sur tara

Vincent Hilaire

Participer à des expéditions maritimes : ouvrir en situation l’encyclopédie de la Vie. Embarqué comme correspondant de bord, l’œil et la plume de Vincent Hilaire ont accompagné quotidiennement sur presque deux années cumulées, les expéditions Tara Arctic, Tara Oceans et Tara Pacific. “Tara Arctic ou la dérive arctique, c’est à ce jour la plus grande

Mara G Haseltine : artiste en résidence sur tara

Mara G Haseltine

Au croisement de l’art, de la technologie et du changement social. La passion des sciences naturelles est évidente dans les œuvres de Mara G. Haseltine. Elle est inspirée par le monde microscopique et même ses sculptures les plus abstraites sont des agrandissements de formes microscopiques et même submicroscopiques. Elle a fait le pari de fusionner

Guillaume Bounaud : artiste en résidence sur tara

Guillaume Bounaud

Photographe et vidéaste autodidacte Autodidacte, il s’initie à la photographie à l’âge de 15 ans, équipé d’un Nikkormat. Il s’intéresse également au cinéma et réalise à 18 ans son premier court-métrage en 16mm. Il a depuis réalisé d’autres courts-métrages, plusieurs documentaires, des making-of et des clips musicaux. La photographie reste cependant son fil conducteur. Il

Aurore de la Morinerie : artiste en résidence sur Tara

Aurore de la Morinerie

Dessiner les formes infinies des profondeurs. À bord de Tara au mois de mai 2011 entre les Galápagos et l’Équateur, en qualité d’artiste invitée, sa recherche s’oriente vers l’abstraction que permet les formes infinies des profondeurs. Une exploration n’est jamais définitive mais le commencement de la suivante. Que l’on explore le monde enfermé dans sa

Mattias Ormestad : artiste en résidence sur tara

Mattias Ormestad

Macro-photographie et imagerie scientifique Mattias Ormestad est un photographe et un scientifique fan de toutes sortes de conception graphique, allant​​ du développement d’applications web à la construction de tours de Lego avec son fils. En 2009, il collabore avec Tara pour étudier le plancton. Ses travaux comprenaient la création d’un protocole pour la macro-photographie à

Noé Sardet : artiste en résidence sur tara

Noé Sardet

Art, science et plancton Avec son père biologiste, Christian Sardet, il réalise la série documentaire des Chroniques du Plancton dans le cadre de l’expédition Tara Oceans. La série de 20 épisodes traduite en trois langues s’accompagne d’un beau livre et de plusieurs expositions muséales, notamment à Kyotographie au Japon et La Fondation Cartier à Paris.

Cedric guiguand : artiste en résidence sur tara

Cedric Guiguand

Scientifique et photographe Son intérêt principal réside dans le développement de nouveaux systèmes d’imagerie appliqués à l’étude de la répartition et du comportement du plancton marin. Il est également le co-développeur du Plankton Portal, un projet de science citoyenne en ligne impliquant activement le public dans la recherche sur le plancton. Ses photographies ont été

Alex Dolan : artiste en résidence sur tara

Alex Dolan

Art & technologie Il a été sélectionné pour monter à bord par Hans Ulrich Obrist et Simon Castets pour 89 plus. Son travail utilise un large éventail de supports pour exprimer l’influence des facteurs de tensions contemporaines, par exemple, le réchauffement climatique, la technologie, l’internet. Il est co-commissaire de l’Appendix Project Space, et a participé

Christian Sardet : artiste en résidence sur tara

Christian Sardet

Chroniques du plancton Christian Sardet, est venu plusieurs fois en résidence à bord de la goélette Tara, parfois avec son fils, Noé, directeur multimédia chez Parafilms, à Montréal. Déjà à l’âge de 5 ans, Noé collectait du plancton à Friday Harbor (USA) avec son père. Ensemble, Christian et Noé nous font découvrir de spectaculaires créatures

Lola Reboud : artiste en résidence sur tara

Lola Reboud

« La couleur de l’océan » La rencontre entre l’individu en lien avec le lieu où il vit et sa relation aux climats, sont les points de départ de son travail. En mêlant l’errance photographique à un souci de précision documentaire, à la lisière de l’actualité, elle raconte des histoires où la géographie est aussi importante que

Spencer Lowell : artiste en résidence sur tara

Spencer Lowell

L’art dans la peau « En rejoignant tara cet été d’Antibes à Cala Gonone (Italie), j’ai eu l’occasion de capturer le monde visuel de la recherche effectuée pour l’expédition Tara Méditerranée. Guidé par les données satellitaires envoyées depuis la terre, Tara a deux scientifiques à bord en permanence. En utilisant les technologies les plus avancées,

Carly Steinbrunn : : artiste en résidence sur tara

Carly Steinbrunn

Un voyage imaginaire “À bord de tara ma résidence de Cala Gonone (Italie) à Athènes (Grèce) a été l’occasion inespérée de découvrir le monde de la navigation et des expéditions qui me fascine tant, d’élargir mes connaissances, et d’enrichir mon travail personnel. Le projet de Carly est composé de plusieurs parties et prendra la forme

Malik Nejmi : artiste en résidence sur tara

Malik Nejmi

Poète à l’écoute – entre deux pays Lorsqu’on lui demande de se définir en quelques mots, voici ceux qu’il choisit : poète – à l’écoute – entre deux pays. Malik Nejmi est certainement tout cela à la fois, mais c’est en tant que photographe qu’il a embarqué à bord de tara, entre Barcelone et Tanger. 

Katia Kameli : artiste en résidence sur tara

Katia Kameli

Des cultures hybrides Elle embarquera sur Tara pour la traversée Alger-Marseille. Son positionnement est celui de l’hybridité, le « tiers-espace » qui rend possible l’émergence d’autres visions, de positions, de formes. Ce tiers-espace dérange les histoires qui le constituent, il les place en état critique, il permet donc une réécriture, des allers-retours entre « l’Histoire »