Vidéo

Giulia Grossmann : artiste en résidence sur Tara

Giulia Grossmann

Zero to infinity Zero to infinity nous donnant accès à la part imperceptible de l’océan, sa matière, sa composition, ce qui n’est pas visible par l’œil humain. Le spectateur est baigné dans un univers indéfini qui déboussole notre relation au visible et à l’invisible dans ces paysages océaniques vertigineux. Tourné sur l’océan Atlantique et dans

Ellie Ga : artiste en résidence sur tara

Ellie Ga

Mémoires et carnet de voyage Ellie GA mélange des genres narratifs – mémoires et carnet de voyage. L’artiste pousse les limites de la documentation photographique et utilise différents médias, aboutissant à des performances et des installations. Les projets de Ellie Ga nécessitent des recherches, et sont souvent centrés sur le rôle de l’artiste comme interprète

Guillaume Bounaud : artiste en résidence sur tara

Guillaume Bounaud

Photographe et vidéaste autodidacte Autodidacte, il s’initie à la photographie à l’âge de 15 ans, équipé d’un Nikkormat. Il s’intéresse également au cinéma et réalise à 18 ans son premier court-métrage en 16mm. Il a depuis réalisé d’autres courts-métrages, plusieurs documentaires, des making-of et des clips musicaux. La photographie reste cependant son fil conducteur. Il

Noé Sardet : artiste en résidence sur tara

Noé Sardet

Art, science et plancton Avec son père biologiste, Christian Sardet, il réalise la série documentaire des Chroniques du Plancton dans le cadre de l’expédition Tara Oceans. La série de 20 épisodes traduite en trois langues s’accompagne d’un beau livre et de plusieurs expositions muséales, notamment à Kyotographie au Japon et La Fondation Cartier à Paris.

Ho rui an : artiste en résidence sur tara

Ho rui an

Transmission, communauté, incommensurabilité Ho rui an se considère comme un chercheur et « un interlocuteur des vies sociales, culturelles et institutionnelles de choses aesthetiques. » Souvent sa pratique consiste en la construction de nouvelles situations autour des œuvres d’art existantes. Par ce biais, il traite les notions de la transmission, de la communauté, et de l’incommensurabilité. Ses

Alex Dolan : artiste en résidence sur tara

Alex Dolan

Art & technologie Il a été sélectionné pour monter à bord par Hans Ulrich Obrist et Simon Castets pour 89 plus. Son travail utilise un large éventail de supports pour exprimer l’influence des facteurs de tensions contemporaines, par exemple, le réchauffement climatique, la technologie, l’internet. Il est co-commissaire de l’Appendix Project Space, et a participé

Lorraine Féline : artiste en résidence sur tara

Lorraine Féline

Le bateau comme une scène de théâtre « Pendant le tournage, entre Cala Gonone (Italie) à Athènes (Grèce), j’ai filmé le bateau comme une scène, une scène à trois niveaux. La première est à l’extérieur, sur le pont, avec la mer comme paysage. La deuxième est à l’intérieur du bateau, dans les parties de vie communes,

Yoann Lelong : artiste en résidence sur tara

Yoann Lelong

Traduire l’infinitésimal en une totalité “Lors de la résidence sur Tara des Embiez à Antibes, j’ai perçu la répétition des gestes de l’équipage comme un processus graduel visant à traduire l’infinitésimal en une totalité. En effet, les journées étaient rythmées par la réalisation de protocoles scientifiques. Il y avait une succession d’un ensemble de gestes

Katia Kameli : artiste en résidence sur tara

Katia Kameli

Des cultures hybrides Elle embarquera sur Tara pour la traversée Alger-Marseille. Son positionnement est celui de l’hybridité, le « tiers-espace » qui rend possible l’émergence d’autres visions, de positions, de formes. Ce tiers-espace dérange les histoires qui le constituent, il les place en état critique, il permet donc une réécriture, des allers-retours entre « l’Histoire »