Tara Microplastiques

Une expédition aux sources des fleuves pour décrire et comprendre le flux de déchets et leur origine.

Objectifs

Remonter à la source de la pollution marine

Quelle quantité de plastique se retrouve dans nos fleuves ?


Retrouve-t-on déjà des microplastiques en amont de ces fleuves ?


Quelle est l’origine de la fuite de plastique dans l’environnement ?


Quel est le devenir de cette pollution une fois en mer ?

© Anna Deniaud

On décrypte encore mal les rouages de l’empire du plastique, pollution décelée voilà quarante ans, qui n’épargne aucune partie du monde. Jusqu’à 8 millions de tonnes de plastique seraient rejetées dans l’Océan chaque année, d’après les modèles scientifiques actuels. On estime à 5 000 milliards le nombre de microplastiques en mer, soit autant que de zooplancton en Méditerranée, l’une des mers les plus impactées. Comment cette nébuleuse plastique, massive, sans doute toxique, est-elle alimentée, chaque jour en expansion dans les eaux de la planète bleue ? C’est ce qu’a entrepris de découvrir la goélette scientifique Tara et ses partenaires et mécènes en 2019.

Carte de l'expédition Tara Microplastiques

Au quotidien

De la mer à la terre

Cette expédition en eau douce sur les fleuves traversant nos campagnes, nos villes et villages d’Europe rappelle notre lien trop souvent oublié avec l’Océan.

Goélette
  • 7mois d'expédition

  • 2 700 échantillons

  • 5amendements à la loi économie circulaire proposés

  • 140millions de bouteilles plastique dans la nature par an en France

« Nous avons longtemps pensé que la transformation des plastiques en microplastiques se produisait en mer, sous l’effet du soleil et des vagues. Or, le processus semble bien se produire également dans les fleuves et leurs bassins versants. Nos recherches permettront d’ici quelque temps de mieux comprendre les phénomènes de fragmentation du plastique, de quantifier ce qui vient des fleuves et d’évaluer la nature des plastiques pour pouvoir orienter les mesures à prendre »

Jean-François Ghiglione directeur scientifique, CNRS

Point culture

Idée Reçue : Il est possible de marcher sur le « continent plastique ». Non, l’image du « continent » donne une idée de l’ampleur du phénomène, mais il ne s’agit pas pour autant d’une terre ferme. Les chercheurs parlent de « soupe » de plastique, un mélange de gros et petits plastiques.

Des scientifiques discutent des échantillons de microplastiques
Bilan

Plastique en mer, les solutions sont à terre !

Partout !

L’ensemble des 2700 échantillons collectés dans les fleuves contiennent du plastique, y compris en amont de villes comme Londres, Hambourg ou Rouen.

Une fragmentation en amont

La majorité des plastiques trouvés dans les échantillons d’eau des fleuves sont sous forme de micro-plastiques. Cette pollution devient invisible, impossible à collecter, et appelle d’importantes actions à terre pour en stopper le flux.

Six actions à mener à terre

-améliorer la collecte et le recyclage

-réduire les plastiques jetables à usage unique

-réduire le nombre de résines et produits chimiques ajoutés

-réinventer l’emballage pour éliminer le polystyrène toxique

-réinstaurer la consigne sur les bouteilles PET

-obtenir un Traité plastique à l’ONU

© Noelie Pansiot

L'équipe

Une mission Tara 100% française

Cette mission sur les fleuves fut préparée en 6 mois seulement avec 17 laboratoires français d’autant de disciplines.

Labos & partenaires

Jean-François Ghiglione : Directeur scientifique de Tara Microplastiques, Directeur de recherche CNRS

Jean-François Ghiglione

Directeur scientifique de Tara Microplastiques, Directeur de recherche CNRS

Romain troublé, Directeur général

Romain Troublé

Directeur général de la Fondation Tara Océan

Plongez dans l’expédition

Culture Océan

Expedition Tara Pacific, Escale à Wallis

Tara Pacific

La biodiversité des récifs coralliens face au changement climatique

Tara mission Microbiomes

Mission Microbiomes

Comprendre le peuple invisible de l’Océan pour préserver notre avenir

Nos partenaires

Partenaire majeur
agnès b., partenaire majeur de la Fondation Tara Océan
Autres partenaires