Objectifs

Étudier les relations entre le plancton et le plastique au niveau de la chaîne alimentaire.

Quelle est l’ampleur de la pollution plastique en Méditerranée ?


Existe-t-il des zones d’accumulations ?


L’interaction entre le plancton et le plastique varie-t-elle en fonction du matériau ?


La perception de cette pollution varie-t-elle suivant les pays ?

© Fondation Tara Océan

Au fil des dernières décennies, la prolifération des plastiques s’est accentuée rapidement pour devenir aujourd’hui un problème global qui touche tous les océans. Avec 80 % de plastiques en mer d’origine terrestre, cet enjeu met en évidence les interactions entre notre quotidien et l’Océan, et renforce le besoin d’une transition vers un modèle plus respectueux de la planète. Lors de l’expédition Tara Méditerranée, en 2014, la goélette a sillonné la Mare nostrum pour étudier l’interaction des plastiques avec le plancton et la biodiversité en général. Premier constat édifiant : sur 2 000 échantillons prélevés pendant l’expédition sur 350 sites différents, tous contenaient des fragments de plastique.

Carte de l'expédition Tara Méditerranée

Au quotidien

La Méditerranée en guise de laboratoire

Mare Nostrum a vu sa population tripler en 50 ans au sein de trois cultures monothéistes majeures, et réunit sur ses deux rives de multiples niveaux de développement.

Goélette
  • 7mois d'expédition

  • 15 000kilomètres parcourus

  • 12 000personnes accueillies à bord

  • 13pays

« Avec Tara, c’est un véritable laboratoire qui est mis à la disposition de la science pour de longues périodes. C’est également une aventure humaine avec un équipage et des partenaires très efficaces, motivés par l’enjeu, le tout couplé à la volonté de la Fondation Tara Océan de transmettre les connaissances aux populations, notamment aux jeunes, des pays visités. Ma collaboration avec Tara, depuis 2007 est certainement l’expérience la plus belle et la plus complète qui m’ait été donnée de vivre dans ma carrière. »

Gaby Gorsky – Co-pilote scientifique

Point culture

75 000 fragments de plastiques isolés au sein d’une base de données publique !

analyse les échantillons prélevés dans l'Océan
Bilan

Plastiques et micro-organismes, le cocktail qui inquiète

Une base de référence
L’équipe interdisciplinaire embarquée a développé des protocoles exclusifs et utilisé des technologies de pointe à l’occasion de cette expédition. Elle a permis de constituer une banque de données qui est en libre accès pour la communauté scientifique représentant 75 000 particules de plastique : il s’agit de la plus large collection de microplastiques collectée et référencée à ce jour.

Entrée dans la chaîne alimentaire
Les travaux révèlent qu’à certains endroits les concentrations de microplastiques de surface sont parfois identiques à celles du zooplancton, dont se nourrissent les poissons. Dans ces zones, un poisson peut donc avoir la moitié de son assiette remplie par des microplastiques qu’il peut confondre avec sa nourriture.

Le défi d’une prise de conscience sociétale
Pendant sept mois, Tara est allé à la rencontre des hommes, des femmes et des enfants qui peuplent le littoral méditerranéen. Malgré les crises, malgré l’austérité et parfois même malgré la guerre, ils nous ont tous fait part de leur souhait d’une mer Méditerranée en bonne santé, belle et inspiratrice pour nos sociétés, comme elle l’a été depuis des millénaires. Au Liban, en Tunisie, en Grèce, en Algérie, malgré des contextes très difficiles, nous avons trouvé une population passionnée par les enjeux écologiques, et prête à faire des efforts collectifs pour améliorer la propreté de leurs côtes, de leurs plages, de leur mer et de leurs rivières.

Les publications scientifiques

Chemical composition of microplastics floating on the surface of the Mediterranean Sea

Kedzierski, M; Palazot, M; Soccalingame, L; Falcou-Préfol, M; et al.

Tara Méditerranée

L'équipe

Artistes, marins, chercheurs unis face au fléau

Sur le pont, une équipe de scientifique multi-disciplinaire coordonnée par Maria-Luiza Pedrotti (CNRS/SU), des marins et 11 artistes en résidence.

Labos & partenaires

Etienne Bourgois

Etienne Bourgois

Président et co-fondateur de la Fondation Tara Océan

Maria luiza Pedrotti

Maria-Luiza Pedrotti

Directrice scientifique de Tara Méditerranée, Directrice de recherche CNRS à Villefranche-sur-Mer

Plongez dans l’expédition

Culture Océan

Présentation de microplastiques dans des boîtes de Pétri.

Tara Microplastiques

Une expédition aux sources des fleuves pour décrire et comprendre le flux de déchets et leur origine.

Tara mission Microbiomes

Mission Microbiomes

Comprendre le peuple invisible de l’Océan pour préserver notre avenir

Nos partenaires

Partenaire majeur
agnès b., partenaire majeur de la Fondation Tara Océan
Autres partenaires